Aménagement du territoire

Près de 3 M€ pour la mise en oeuvre des contrats Région-Pays

A l’occasion de la commission permanente du 28 avril, la Région dédie 2,99 M€ à la poursuite de 27 projets inscrits aux contrats Région-Pays 2006-2012. D’ici 2012, elle y aura consacré 276 M€.

Parmi ces dernières opérations subventionnées, on peut citer la construction d'un écopôle à Guichen dans le Pays des Vallons de Vilaine (184 198 €), la réalisation d'ateliers d'artistes dans les anciens haras de Lannion dans le Pays du Trégor-Goëlo (75 000 €), les travaux du parc d'activités de Camagnon à Ploërmel (64 814 €) ou encore la construction d'une école maternelle et d’une garderie périscolaire à Plogastel-Saint-Germain, en Pays de Cornouaille (200 000 €).

Une économie dynamique au service de filières fortes

Plus de 132 000 € pour soutenir les projets collaboratifs du pôle Valorial

Outils majeurs pour susciter le travail collaboratif entre recherche publique et privée, les pôles de compétitivité ont l’ambition de faire participer de manière significative les PME, pour les rendre plus performantes, notamment à l’international. La Région consacrera 11,55 M€ en 2011 à la promotion de l’action des pôles et au soutien de leurs projets collaboratifs.

  • Lors de la CP du 28 avril, elle a accordé 132 000 € de subventions à 2 projets du pôle Valorial.


Economie sociale et solidaire : 221 000 € pour la création d’emplois associatifs

Associations, mutuelles, coopératives et fondations : en Bretagne, les 12 000 établissements de l’économie sociale et solidaire (ESS) emploient 133 000 personnes (13,5% des emplois bretons).

La Région accompagne et soutient cette forme d’entreprenariat, qui affirme que l’on peut faire en même temps de l’éthique et de l’économie et que l’homme est au coeur de l’économie. Elle vient d’accorder 221 000 € de subventions (de 37 000 à 46 000 €) à 5 associations pour la création d’emplois permettant de pérenniser et développer leurs activités.

Agriculture

Plus de 22 000 € pour les économies d’énergie dans les exploitations laitières

Afin d’aider les agriculteurs de la filière lait à réduire la consommation énergétique dans leur exploitation et, par la même, à améliorer leurs performances économiques, la Région vient d’accorder 22 603 € (de 1 000 à 2 000 €) à 12 producteurs laitiers pour les aider dans l’installation de pré-refroidisseurs de lait ou récupérateurs.

35 ha supplémentaires mis en réserve pour faciliter l’installation de jeunes agriculteurs

Chaque année, une subvention de 200 000 € est versée à la SAFER BRETAGNE pour l’aider à constituer des réserves foncières destinées à faciliter l’installation de jeunes agriculteurs. La Région prend ainsi en charge les frais financiers liés au stockage des terres mises en réserve, dans l’attente d’installation de jeunes exploitants.

Lors de cette dernière commission permanente, ce sont ainsi 35 725 € que la Région a dédié à la mise en réserve de 35 ha 95 a, pour l’installation de trois exploitants agricoles à Saint-Thois, en filière équine, à La Motte & Plouguenast en maraîchage biologique, et à Saint-Gildas & Le Leslay.

64 000 € pour l’installation de jeunes agriculteurs

La Région vient par ailleurs d’accorder 64 000 € d’aides à 10 jeunes agriculteurs (entre 6 000 et 10 000 € chacun) pour les épauler dans leur projet d’installation en diversification ou hors cadre familial.

Mer & pêche

135 694 € pour moderniser la flottille

Afin de pérenniser les activités de pêche dans une perspective de développement durable, la Région soutient la modernisation des pratiques et le renforcement de la sécurité à bord. C’est en ce sens qu’elle vient d’accorder 135 694 € à 23 patrons pêcheurs pour la modernisation de leur navire avec, notamment, l’installation d’alarmes de montée d’eau ou de radars, des remotorisations ou des transformations.

Plus de la moitié de ce montant (78 774 €) a été accordée à la SARL Beganton-Burri de Roscoff pour la transformation du chalutier Evan Emma (23,92 m), en caseyeur et pour sa remotorisation à une puissance inférieure.

Plus de 83 000 € accordés pour l’installation de 7 jeunes pêcheurs

La Région vient d’accorder des aides variant de 5 250 à 25 000 € à 7 jeunes pêcheurs (pour un total de 83 205 €) pour les épauler dans leur projet d’installation et, notamment, dans l’acquisition d’un navire.

Ces aides, plafonnées à 7,5% de l’investissement réalisé, sont réservées aux pêcheurs âgés de moins de 40 ans qui deviennent propriétaires ou co-propriétaires d’un navire de pêche pour la première fois.

49 000 € pour soutenir la filière ostréicole

Pour aider les ostréiculteurs à faire face à la surmortalité des jeunes huîtres à laquelle ils sont confrontés depuis 3 ans, la Région a renforcé, fin 2009, son soutien à la filière avec la mise en oeuvre d’un dispositif exceptionnel d’appui à la profession.

Après y avoir consacré 1,6 M€ en 2010 et déjà plus de 769 000 € depuis le début 2011, elle vient d’y dédier 49 000 € lors de la CP du 28 avril : 10 professionnels bénéficient ainsi d’un Chèque conseil-gestion de 1 000 € qui leur permet de mener un audit socio-financier de leur exploitation, pris en charge par la Région ; 11 exploitations ont également reçu une subvention de 3 000 à 5 000 €, au titre de l’aide à la reconstitution de cheptel et au réensemencement (39 000 €).

110 590 € pour la Société nationale de sauvetage en mer

La Région contribue à renforcer les moyens d’interventions de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) en participant à l’entretien, à la modernisation et au renouvellement de sa flotte et de ses stations de sauvetage. Elle vient ainsi d’accorder 110 590 € à la construction de canots pour les stations de Quiberon, Molène-Dinard et l’Île de Sein ainsi que pour la réfection du carénage d’un canot tous temps et la consolidation de la rampe de mise à l’eau de la station de l’Ile de Batz.

Environnement

Plus de 371 000 € pour soutenir les projets des SAGE

Pour plus d’efficacité dans la reconquête de la qualité de l’eau, la Région a souhaité que les préconisations du SDAGE et des SAGE, mises en oeuvre par de multiples acteurs, soient organisées sous forme de projets. Selon les enjeux identifiés et l’organisation locale, ces projets sont réunis dans un programme opérationnel, un contrat de bassin versant, à l’échelle d’un SAGE ou de l’un de ses sous-bassins.

La Région soutient financièrement la réalisation de ces projets et vient d’accorder 371 353 € à 9 d’entre eux concernant les SAGE de la Baie de Saint-Brieuc, Rance-Frémur-Baie de Beaussais (territoires hydrographiques Frémur-Baie de Beaussais et Rance aval Faluns), Vilaine (territoire hydrographique de la Flume), Bas-Léon (territoire hydrographique Aber Wrac'h amont), Blavet (territoire hydrographique de l'Evel) ainsi que les territoires hydrographiques de la Ria d'Etel et du Loc'h et du Sal.

Lycées

Plus de 8 M€ pour les travaux dans les lycées bretons

Inscrits au PPI –Programme prévisionnel des investissements- dans les lycées sur la période 2010-2014, les opérations d’aménagement, rénovation et extension des bâtiments d’enseignement, restaurants et internats, mobilisent 9,1 M€ à l’issue de cette Commission permanente. Cette enveloppe concerne à la fois des travaux et études réalisés dans les lycées publics (8,078 M€), financés entièrement par la Région, et dans les lycées privés (1,03 M€), subventionnés à 50 %.

Jeunesse

240 753 € pour encourager la mobilité internationale des jeunes

A travers le dispositif Télémaque et des bourses collectives, la Région veut favoriser l’ouverture à l’extérieur des jeunes Bretons. Lors de la commission permanente, elle a ainsi décidé d’accompagner 131 apprentis pour réaliser des voyages d’études à l’étranger (Angleterre, Turquie, Grèce, Chine, Afrique du Sud, Malaisie ou Etats-Unis), pour un montant total de 40 876 €.

Par ailleurs, 89 élèves infirmiers des CHP de Pontivy et Dinan bénéficient d’une aide régionale de 27 377 € pour effectuer leur stage en Italie ou en Pologne.

Ce sont enfin 114 lycéens (52 440 €) et 261 étudiants (120 060 €) qui ont bénéficié des bourses Télémaque pour effectuer leur stage d’étude à l’étranger.

Langues de Bretagne

87 880 € pour l’audiovisuel en langue bretonne

En complément de son action en faveur de la transmission de la langue bretonne par l’enseignement bilingue ou la formation pour adultes la Région souhaite renforcer la présence du breton dans la vie socioculturelle à travers, notamment, son utilisation dans les médias. Elle soutient la diffusion en langue bretonne sur la TNT (France 3, les 3 télévisions locales) et le web (Brezhoweb), ainsi que la production, à travers le Fonds d’aide à l’expression audiovisuelle en langue bretonne (FALB) qu’elle a créé en 2006.

Elle vient ainsi d’apporter un soutien de 87 880 € à l’association Dizale de Lannilis, pour la production du doublage en langue bretonne de la série intitulée « Aifric ».

30 000 € pour une campagne de promotion du bilinguisme

Lors de cette CP, la Région a dédié 30 000 € à la diffusion, courant avril, d’une campagne de promotion du bilinguisme dès le plus jeune âge. Elle vise à susciter l’intérêt des parents et leur donner l’envie d’inscrire leurs enfants dans une filière bilingue français-breton.

Culture

576 000 € pour 20 manifestations artistiques et culturelles

La Région soutient les événements artistiques et culturels organisés dans les territoires de Bretagne. Elle vient ainsi d’apporter son soutien à 20 festivals et autres rencontres pour un montant total de 576 000 €. Parmi ces subventions qui s’échelonnent entre 5 000 et 200 000 €, on peut citer les 200 000 € accordés au TNB pour le festival Mettre en Scène, 30 000 € pour le festival du Palais Lyrique en mer, 55 000 € pour les Chants de marins de Paimpol, 12 000 € pour le festival photo Peuple et nature de La Gacilly, 32 000 € pour le projet artistique de Electroni(k) à Rennes ou encore 45 000 € pour les Semaines musicales de Quimper.

100 000 € pour l’école d’art dramatique du TNB à Rennes

Dans le cadre de sa politique de soutien à l’enseignement artistique, la Région vient également d’accorder 100 000 € au Théâtre national de Bretagne pour le fonctionnement et les activités de son école d’art dramatique à Rennes, durant l’année 2011.

135 000 € pour la création de 9 productions audiovisuelles

Pour soutenir l’activité audiovisuelle et les industries de la création en Bretagne, la Région peut accorder des aides à différents stades du projet, de l’écriture à la réalisation. Ce sont ainsi 9 projets de fictions courtes (2) et films documentaires (7) qui viennent de bénéficier d’une subvention, variant de 3 000 à 28 000 €, pour un montant total de 135 000 €.


Modifié le


Partagez ce contenu