Aménagement du territoire

Près de 11 M€ pour la mise en œuvre de 123 projets des contrats Région-Pays
La Région a attribué 10,75 M€ à 123 projets inscrits aux contrats Région-Pays 2006-2012. D’ici fin 2012, date du terme de ces contrats, elle y aura globalement consacré 276 M€. Parmi les opérations aidées, on peut tout particulièrement citer deux projets de grande ampleur dans le Finistère : la construction de la médiathèque des Capucins à Brest (3,21 M€) et la réhabilitation de la station touristique de Morgat à Crozon (2,12 M€) et mais aussi plus de 114 000 € pour la création de 4 Systèmes d’informations géographiques (SIG) par les Cc de Pleyben, Haute Cornouaille, Poher et Pays de Dinan.

Economie

Partenariat Région-Oséo : 3 M€ pour renforcer le Prêt Participatif de Développement (PPD)
La Région a décidé d’abonder à hauteur de 3 M€ le Prêt Participatif de Développement (PPD) doté initialement de 5 M€. Cet outil de financement complémentaire à des conditions privilégiées, consenti par Oséo en partenariat avec la Région, permet d’accompagner les projets de développement des PME bretonnes, en couvrant notamment des dépenses difficilement accompagnées par les banques : investissements immatériels, besoin en fonds de roulement induit par le programme d’investissement…
Le renforcement de ce dispositif constitue un geste fort en faveur du développement des PME bretonnes : les 3 M€ versés permettront l’octroi de 15 M€ de PPD.

385 000 € pour la création d'un plateau technique mutualisé à l’UBS-Lorient
La Région consacre 385 000 € (soit 20% du montant total de l’opération) à la création d’un plateau technique mutualisé dédié aux procédés robotisés de production de composites hautes performances. Ce projet, porté par l’Université de Bretagne Sud à Lorient (56), sera mis en œuvre en synergie avec de nombreux acteurs régionaux, dont des PME, et centré autour de 3 missions : Recherche & Développement, transfert de savoir-faire, formation. L’opération s’inscrit dans un environnement favorable : la Bretagne possède en effet des laboratoires de recherche de premier ordre dans le domaine de la robotique, du développement logiciel, de la caractérisation des composites, ainsi qu’un tissu d’entreprises (PME et grands groupes) qui travaillent des pièces composites de grande taille (DCNS, équipementiers du nautisme et de la construction navale, éolien, automobile…).

700 000 € complémentaires pour le fonds BRIT (Bretagne Reprise Initiative Transmission)
Créé en 2006, le fonds BRIT permet la mise en place de prêts d’honneur dédiés au financement de la reprise et de la transmission des PME sur le territoire régional. Sur la période 2006-2011, la Région a apporté au dispositif 3 M€ sur un total de 6,9 M€. La Région a reconduit sa participation au dispositif sur la période 2012-2016, mais dans une moindre mesure, grâce au taux élevé de remboursement des premiers prêts consentis et à la mobilisation accrue des partenaires privés. La collectivité a donc prévu d’y consacrer 1 M€ pour 2012-2016, dont 700 000 € pour la période 2012-2014, votés lors de cette commission permanente.
Depuis sa création, ce fonds a permis de soutenir près de 1 200 repreneurs pour un montant global de 9 M€, contribuant ainsi à créer ou maintenir plus de 5 000 emplois sur l’ensemble des pays bretons.

Brocéliande et Rennes : 246 000 € pour soutenir les pôles de développement de l’ESS
La Région vient de renouveler son soutien à BRAS (Brocéliande Richesses Associatives) et Réso Solidaire, les pôles de développement de l’économie sociale et solidaire des Pays de Brocéliande et de Rennes. Deux subventions respectives de 90 000 € et de 156 000 € leur ont en effet été accordées pour la période du 1er juin 2012 au 31 décembre 2014.
La Région réaffirme ainsi son implication dans l’accompagnement des pôles de développement de l’ESS dans les territoires. Cette dynamique, lancée en 2008, concerne aujourd’hui 16 Pays. Ces pôles ont pour objectifs de soutenir la création et le développement d’activités et d’entreprises de l’ESS, d’animer des projets collectifs, de mutualiser les expériences et de participer au dialogue civil territorial.

Numérique

54 000 € pour Artefacto et son projet d’histoire de la Bretagne en réalité augmentée
Leader dans le domaine de la simulation urbaine, la société Artefacto de Rennes est soutenue à hauteur de 54 000 € pour un projet original qui permettra de découvrir l’histoire et la culture bretonnes, via la réalité augmentée. Ce dispositif, imaginé en lien avec des universitaires de Rennes 2, invitera les utilisateurs à revisiter, grâce aux technologies numériques, des sites du patrimoine, notamment autour des légendes arthuriennes du Pays de Brocéliande.

10 000 € pour le Jardin moderne, son Jardin numérique et la tournée du LafFab en Bretagne
Basé à Rennes, le Jardin moderne est une association culturelle qui, depuis toujours, s’intéresse au numérique et à ses enjeux dans le domaine artistique. La Région l’accompagne (7 000 €) dans l’organisation de la 2e édition du Jardin numérique ouvert, du 7 au 10 février prochains, aux pratiques et créations amateurs liées aux logiciels libres. Le Jardin moderne est par ailleurs missionné pour mettre en œuvre une tournée des lieux de fabrication numérique en Bretagne dans un bus, transformé en laboratoire mobile. Ce projet, soutenu à hauteur de 3 000 €, se fait en lien avec le LabFab régional et les Petits débrouillards

Agriculture

200 000 € supplémentaires pour soutenir 41 éleveurs de volaille de chair
Dans un contexte difficile pour la filière volaille, la Région a souhaité accorder une enveloppe complémentaire de 200 000 € à 41 éleveurs de volailles de chair, au titre du contrat de projets État-Région (CPER). Cette aide vise à les soutenir dans leurs investissements pour améliorer les conditions sanitaires et d’ambiance dans les bâtiments d’élevage.

Breizh Bocage : près de 340 000 € pour soutenir 8 projets de plantations
Dans le cadre du programme Breizh Bocage, qui vise à la création et la reconstitution de haies et talus, dans un objectif de reconquête de qualité de l’eau, la Région a consenti 339 077 € d’aides pour des plantations et restaurations bocagères sur 8 territoires bretons. Les opérations prévues permettront de reconstituer une maille bocagère suffisante afin d’obtenir un impact positif sur la qualité de l’eau, les paysages et la biodiversité.


Pêche - mer

Près de 235 000 € pour 5 projets Breizh’alg
Dans le cadre du programme Breizh'alg, qui vise à développer une filière de l’algue alimentaire en Bretagne, la Région accorde des aides, pour un montant total de 234 757 €, à 5 projets parmi lesquels Impactalgue, projet pluriannuel visant à étudier les impacts de la co-culture algues-coquillages (21 807 €), et Chaco, qui expérimente la culture d'algues alimentaires et la co-culture algues-coquillages, en associant les professionnels de la conchyliculture (152 510 €). Autre exemple, le projet Algmarbio, réparti en plusieurs volets qui visent à répondre aux principaux enjeux de la filière naissante "algues marines Bio" (28 515 €).

GIZC : 46 000 € pour le projet « maritime » de l’association REEB
Le REEB (Réseau d’Éducation à l’Environnement en Bretagne) entend mettre au point des outils destinés à mobiliser le grand public autour du sentiment d’appartenance au littoral. Pour ce faire, l’association, qui fédère 120 structures (associations, collectivités, particuliers…) et sa commission mer et littoral, a répondu à l’appel à projets thématiques lancé par la Région en avril, dernier, pour favoriser le développement d’initiatives de gestion intégrée de la zone côtière (GIZC). Le projet, sur 3 ans, du REEB a bénéficié d’une aide de 46 000 €, soit 80% du montant global du projet.

« Les jeunes et la mer » : plus de 113 000 € pour soutenir 9 nouveaux projets
Lancé fin mars 2012, l’appel à manifestation (AMI) « Les Jeunes et la Mer » vise à sensibiliser les jeunes bretons à leur environnement maritime. La Région accorde son aide à 9 nouveaux dossiers qui se répartissent une subvention de 113 334 €. Parmi les projets encouragés, on peut citer un concours de BD sur le thème “ Imaginez le port de demain ” dans le cadre du festival « Econo’mer » à Brest (10 000 €), un rallye pédestre “ Découverte des activités maritimes ” dans les Côtes d’Armor et en Ille-et-Vilaine (31 348 €), ou encore la réalisation d’un feuilleton d’anticipation sur le thème de l’aquaculture et des énergies marines, dans 12 collèges du Finistère et d’Ille-et-Vilaine (12 935 €).


Recherche et enseignement supérieur

2,5 M€ pour la future maison internationale Charles de Gaulle à Rennes
Cet ambitieux projet, porté par Rennes Métropole, prévoit la construction d’un bâtiment de 3 944 m² en centre ville (coût global : 11,9 M€). La future maison internationale a double vocation : héberger, d’une part, des chercheurs et doctorants étrangers (80 studios et locaux communs) et, accueillir, d’autre part, les services de l’UEB -Université européenne de Bretagne- (854 m²) ainsi qu’une grande cafétéria (740 m²). La phase d’études étant financée, la Région s’engage à participer aux travaux pour un montant de 2,5 M€, représentant  21,34 % de l’investissement.


2,3 M€ pour la construction de l’Institut brestois de recherche en biosanté
A Brest, l’UBO -Université de Bretagne occidentale- a souhaité regrouper sur un même site deux équipes de l’INSERM, l’Institut des Synergies des Sciences et de la Santé et d’autres laboratoires pour constituer un pôle de recherche d’excellence en biosanté. Ce projet d’IBRBS, inscrit au Contrat de plan Etat-Région, prévoit la construction d’un bâtiment sur le site de l’UFR de médecine et d’ontologie pour un coût de 10,6 M€. La Région y participe à hauteur de 35,5% et engage en novembre un crédit de 2,3 M€.

176 000 € pour les opérations du Cancéropôle Grand Ouest
Au sein du cancéropôle Grand Ouest se sont associées les Régions Bretagne, Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes pour apporter leur soutien aux équipes de recherche interrégionales. Sept projets, portés par l’INSERM, le CNRS, le CHU de Brest, l’Université de Rennes I, l’Ecole de chimie et le centre Eugène Marquis de Rennes, sont ainsi aidés pour un montant global de 176 000 €. 


Vie des lycéens et des apprentis

43,35 M€ d’aides versées aux employeurs d’apprentis après signature de 12 400 contrats
Compétente en matière d’apprentissage, la Région a notamment la charge de verser aux entreprises d’accueil les aides auxquelles elles peuvent prétendre, dès lors qu’elles ont conclu, pour 2 ou 3 ans, un contrat avec un jeune apprenti. Fin novembre, les chambres consulaires et autres de centres de formation ayant transmis la totalité des 12 400 nouveaux contrats signés, la Région est en mesure d’engager un crédit de 43,35 M€ d’aides aux employeurs pour l’année 2012-2013.

4 M€ d’aides ARGOAT pour faciliter le transport, l’hébergement et la restauration des apprentis
Versée à chaque apprenti, l’aide régionale au transport, à l’hébergement et à la restauration, dite ARGOAT, est comprise entre 300 € et 600 € par an, en fonction de l’âge et du diplôme préparé. Elle a notamment pour vocation d’alléger les charges des jeunes souvent contraints d’avoir une double résidence entre l’école et l’entreprise. L’enveloppe de 4 M€ affectée en novembre vient compléter un crédit de 8 M€ déjà versés aux apprentis.

6,5 M€ pour améliorer l’accueil des élèves dans les lycées publics bretons
La Région poursuit la mise en œuvre de son PPI -Programme prévisionnel des investissements-
(434 M€ sur 2010-2014). Ce mois-ci, ce sont 11,95 M€ qui ont été engagés dans de très nombreuses opérations d’extension, restructuration et mise en sécurité. Parmi les principaux chantiers, on peut citer les 3,3 M€ affectés au lycée Pierre Guéguin, à Concarneau, pour la rénovation complète de ses locaux d’enseignement, et l’enveloppe de 1 M€ versée au lycée agricole de Suscinio, à Morlaix, pour la rénovation des ses espaces sportifs et l’aménagement d’un CDI.

45 000 € pour financer la collecte de déchets toxiques dans les lycées privés
C’est au titre de l’aide au fonctionnement des lycées privés que le Conseil régional soutient cette opération exemplaire (45 000 €) qui consiste à collecter les déchets toxiques présents en quantité dispersée dans les établissements des 4 départements.

Projets éducatifs Karta : plus de 1,5 M€ répartis entre 131 lycées publics et privés
Au titre d’un premier appel à projets 2012-2013, le Conseil régional accorde à 131 établissements, une aide globale de plus de 1,5 M€ pour mener à bien, hors programmes scolaires, des projets citoyens innovants autour de 5 axes prioritaires définis par la collectivité : santé et qualité de vie, développement durable, ouverture des jeunes au monde, culture artistique et scientifique, et depuis l’an dernier, égalité fille-garçon et lutte contre les discriminations. Chaque lycée doit s’emparer d’au moins 2 thématiques, sachant qu’un projet peut être soutenu jusqu’à 4 000 €. Un second appel à projets pour les établissements n’ayant pas encore répondu, est ouvert jusqu’au
30 novembre.

43 000 € pour la mobilité des apprentis et des étudiants en formations sanitaires.
Dans le cadre de leur formation, 75 apprentis ont bénéficié d’une aide régionale à la mobilité
(32 000 € au total) pour des séjours en Grande-Bretagne (commerce et restauration), Allemagne (maintenance auto), Autriche (pâtisserie) et Bénin (BTSA gestion et protection nature), pour s’immerger en entreprise et comparer les savoir faire. 
De même, 25 étudiants en formations sanitaires ont été accompagnés dans leurs stages à l’étranger (11 400 €) : sages-femmes au Vietnam, puéricultrices au Québec, infirmières à La Réunion, Madagascar et Guyane, kinés au Togo, Sénégal, Nouvelle-Zélande et Réunion.

Formation tout au long de la vie et sécurisation des parcours

Visa Internet pour tous : 100 000 € pour 1 000 apprenants et 28 500 € pour 5 P@t
Ce dispositif grand public, mis en place par la Région, doit permettre à chacun de s’initier et de maîtriser les bases de l’outil Internet. Les formations individuelles (100 € par apprenant) sont dispensées par des centres agréés présents sur l’ensemble du territoire. Elles peuvent se faire à distance, à temps choisi et près de chez soi, à partir des P@t et via le portail Sköden.
Les points d’accueil à distance sont par ailleurs accompagnés dans leur fonctionnement à raison de 2 € par heure stagiaire. En novembre, les P@t de Guingamp, Loudéac, Morlaix, Brest et Lanester se répartissent une dotation régionale de 28 500 €.

Service public d’orientation : 166 000 € pour soutenir manifestations locales et salons
Le Service public d’orientation s’appuie en Bretagne sur le réseau régional des Maisons de la formation professionnelles (350 points d’accueil sur le territoire). La mise en œuvre de ce SPO passe aussi par la participation financière de la Région à différentes manifestations locales ou régionales pour faire connaître les métiers et les formations qui y sont liées : 100 femmes, 100 métiers, mi-novembre à Rennes, le salon Revel’Stages à Dinard et le forum des métiers du pays de Redon, tous deux en janvier 2013, mais aussi les 4 salons départementaux d’information sur les métiers post Bac : Sup’Armor à St Brieuc en décembre, puis le Salon de l’Etudiant à Rennes, Info’Sup à Vannes et Azimut à Brest, en janvier et février prochains.

Transports et infrastructures

4,5 M€ pour l’extension du Technicentre de maintenance TER de Rennes
La Région poursuit la modernisation de son parc TER ; elle a commandé 17 nouvelles rames Régio2N qui seront livrées entre 2014 et 2016. Plus longues et plus hautes, ces rames vont impliquer une charge de maintenance supplémentaire pour le Technicentre TER de Rennes qui passera ainsi, entre 2013 et 2016, de 83 à 95 rames à entretenir : soit 113 bogies (châssis à deux essieux) et 1 203 mètres de train supplémentaires. Une nouvelle organisation va être mise en place et des travaux réalisés afin de permettre cette maintenance. La Région vient d’accorder à la SNCF les 4,5 M€ nécessaires à la réalisation de ce projet.

Un programme de E-partage impliquant industriels, entreprises de services et institutionnels
L’ADEME a retenu le projet présenté par le consortium E-partage dans le cadre de son appel à manifestations d’intérêt sur “la mobilité quotidienne des personnes et l’acheminement final des marchandises”. Porté par la Région, PSA Peugeot Citroën, Deways, Docapost, Rennes Métropole, le Grand Lyon et l’Institut pour la Ville en Mouvement, ce programme vise à expérimenter les conditions d’émergence et les facteurs de succès de la mobilité partagée pour les professionnels. Intermédiaire entre le projet et les institutionnels partenaires, la Région s’est engagée à financer une étude sur les comportements et usages du véhicule électrique.

2 M€ pour la mise à deux fois deux voies du “Triskell” principalement au niveau de Colpo (56)
La Région vient d’accorder 2 M€ au Département du Morbihan, au titre de l’année 2012, pour les travaux de mise à 2 x 2 voies de l’axe Saint-Brieuc <=> Lorient/Vannes (le “Triskell”) et plus particulièrement pour l’opération menée sur la RD 767 au sud de Colpo. Le même montant devrait prochainement être accordé au Département des Côtes d’Armor.

Logement

1,9 M€ pour améliorer l’offre de logements sociaux sur le territoire
Au côté des bailleurs sociaux, le Conseil régional participe, pour un montant de 1,9 M€, au financement de 84 opérations de construction ou réhabilitation de plus de 1 000 logements sociaux sur le territoire. L’objectif est de faciliter l’accès de tous à des logements de qualité, mieux isolés et économes en énergie (chauffage gaz). Parmi les principaux chantiers aidés, on peut citer la rénovation de 123 logements de la Chataîgneraie à Lanester (150 000 €) ou la réhabilitation des 58 logements de la Résidence les Lilas à Briec de l’Odet (145 000 €).

1,5 M€ pour la dernière phase d’opérations de rénovation urbaine à Lannion et Plédran
Au titre de la politique de rénovation urbaine (ANRU), s’achèvent par ailleurs deux importantes opérations conduites par des villes moyennes des Côtes d’Armor : Lannion, dans le quartier Ker Uhel (36 logements sociaux) et Plédran, dans le quartier des Coteaux (51 logements sociaux). Dans ces deux villes, la dernière tranche des projets se termine par l’aménagement des espaces publics. Lannion est aidée à hauteur de 834 000 € et Plédran pour 700 600 €.

300 000 € pour la construction, à Rennes, d’une résidence pour étudiants ou jeunes actifs
Dans le cadre de sa politique  jeunesse, le Conseil régional apporte son soutien à la construction, à Rennes, d’une résidence de 150 logements à destination des étudiants (112) et des jeunes actifs (38). Cette opération, conduite par Espacil, est accompagnée à hauteur de 300 000 €.

Environnement

3,1 M€ pour aider, au titre de l’Eco-FAUR², 33 dossiers d’aménagement urbain durable
A travers le dispositif Eco-FAUR², la Région souhaite aider les collectivités bretonnes à aller plus loin dans leurs projets d’urbanisme, respectueux de l’environnement et de la qualité de la vie. Au terme du 2e appel à projets de l’année 2012, 33 dossiers ont été retenus (12 projets d’équipements, 17 d’espaces publics et 4 de renouvellement urbain ou nouveaux quartiers). Le montant d’aide moyen versée aux communes sur 3 ans est de 94 500 €.

122 500 € pour soutenir le GIP Bretagne Environnement
La Région a octroyé 122 500 € au GIP Bretagne Environnement, pour financer, à hauteur de 50%, ses frais de fonctionnement pour l’année 2013. Créé en 2007 par l'État et la Région, Bretagne Environnement a pour vocation de diffuser et valoriser les données environnementales concernant la Bretagne, afin de faciliter l’accès de tous à l’information environnementale.

40 000 € pour soutenir les missions d’expertise d’Eilan
La Région a accordé une enveloppe de 40 000 € à la société Eilan, spécialisée dans l’accompagnement de projets de développement des énergies renouvelables en Bretagne. Créée en novembre 2011, et soutenue dès le départ par la Région, Eilan a connu une année de montée en puissance dans sa prospection des dossiers à porter et dans leur expertise. Il s’agit ici d’accompagner la société dans cette capacité d’expertise sur les plans technique, juridique et financier.

150 000 € pour la qualité de l'air en Bretagne
Air Breizh a bénéficié d’une enveloppe régionale de 35 000 € pour accompagner son activité de surveillance de la qualité de l'air en Bretagne. Plus spécifiquement, cette aide est destinée à soutenir la mise en place d’un réseau de surveillance de la qualité de l’air (105 000 €), et la mise en œuvre de son programme d’étude (45 000 €).


40 000 € pour le dispositif Eco’Watt
La Région a consacré 40 000 € à la mise en place d’actions de promotions autour du dispositif de sensibilisation aux questions énergétiques Eco’Watt. Chaque hiver depuis 5 ans, la campagne Eco’Watt Bretagne contribue à mobiliser les Bretons pour limiter leur consommation d’énergie, notamment en cas de pic de froid.

Plus de 50 000 € pour améliorer les connaissances des Bretons sur la biodiversité
La Région a accordé une enveloppe de 50 000 € pour soutenir l’activité de la société Bretagne Vivante, chargée de l'étude et la protection de la nature (SEPNB). La collectivité a également octroyé une aide de 2 480 € à l’association Vivarmor pour la création d’un Atlas sur la biodiversité.

Tourisme et patrimoine

1 M€ pour restaurer le patrimoine bâti
Dans le cadre de sa politique de soutien au patrimoine culturel et architectural, la Région accorde des subventions (1 M€ en novembre) aux communes qui rénovent les églises et chapelles du territoire. Parmi les principaux chantiers, on peut citer la restauration de l’église Toussaint à Rennes (80 000 € pour la 1ère tranche), de la basilique ND du paradis à Hennebont (73 000 € pour la 1ère tranche) ou de l’église ND de l’Assomption à Quimperlé (60 000 € pour la dernière tranche de la nef).

356 000 € pour l’aménagement de véloroutes et voies vertes
Sur le plan touristique, le réseau des vélos routes et voies vertes permet de parcourir et de découvrir la Bretagne, notamment intérieure, en toute saison. L’enveloppe de 356 000 € votée en novembre permettra d’aménager différents secteurs du nord au sud : la V3 St-Malo-Rhuys entre Mauron et Questembert, la V5 Roscoff-St-Nazaire entre Noyalo et Theix, la V4 entre Pléboulle et Plestin les Grèves ainsi qu’à Erquy. Ces investissements se traduisent aussi par la mise en place de signalétique adaptée à Scaër et Rosporden.

Culture

Près d’1 M€ pour soutenir la création et la diffusion audiovisuelles
Cette enveloppe permettra de soutenir la réalisation de films, parmi lesquels le long métrage « Lili Rose » (150 000 €) et le téléfilm « Meurtres à St Malo » (62 000 €), mais aussi d’aider à l’aménagement et à la modernisation de salles de cinéma, notamment à Auray.
Une dotation de 145 000 € est aussi allouée à la Cinémathèque de Bretagne pour son fonctionnement (1ère attribution de 100 000 € pour 2013) et la modernisation des ses équipements (45 000 €).

Langues de Bretagne

360 000 € pour le fonctionnement de l’Office de la langue bretonne en 2013
Le Conseil régional accorde à l’EPPC Ofis publik ar Brezhoneg, dont le siège est à Carhaix, une dotation de fonctionnement de 360 000 € correspondant à un premier versement pour 2013.

185 000 € pour les émissions en langue bretonne de France 3
Réalisation, promotion et diffusion des émissions en langue bretonne sur les antennes de France 3 : chaque année, le Conseil régional accompagne la télévision régionale dans cette mission de service public (185 000 € pour 2013).

5 650 € pour la traduction et l’édition en breton des aventures de Harry Potter
An Amzer, éditeur à Pornic, se voit aidé pour la traduction de « Harry Potter et la pierre philosophale » (2700 €) ainsi que pour l’édition de l’ouvrage en breton (2 950 €).


Sports

3,7 M€ de financement pour les grand équipements sportifs du territoire
Parmi les principaux équipements structurants dont la réalisation est soutenue par le Conseil régional, figurent à Brest, l’aménagement, par Brest Métropole Océane, d’une salle de spectacles sportifs et événementiels (1,1 M€) et, à Rennes, la construction du stade d’athlétisme couvert (1 M€).

 


Modifié le


Partagez ce contenu