Les décisions par politique (CP 16 avril 2015)

Au terme de la Commission permanente du 16 avril 2015, ce sont 77,9 M€ que la Région a accordés pour la mise en oeuvre de ses politiques à travers 1512 opérations (dépenses d'investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives).

Aménagement du territoire

Lancement d'un appel à manifestation d'intérêt “Accélérateurs d'initiatives jeunes”
Encourager les initiatives des jeunes, c'est favoriser leur implication sur les territoires et permettre aux territoires de développer leur capacité d'innovation et de création. La Région lance en ce sens un appel à manifestation d'intérêt doté de 50 000 € et destiné à accélérer l'émergence de projets. L'idée : par l'intermédiaire d'une ou plusieurs plateformes de financement participatif partenaires, un appel aux dons est formulé pour soutenir les projets. Une fois un seuil de fonds collectés atteint, le projet sera sélectionné et bénéficiera d'une subvention de la Région (30 % du besoin du projet limité à 4 000 €).

52 000€ pour soutenir le fonctionnement de 28 P@t (points d'accès à la téléformation)
Aide forfaitaire au fonctionnement (1 000 €) ou soutien à l'accompagnement individuel (à raison de 2 €/h/stagiaire accompagné), une enveloppe totale de 52 200 € est attribuée à 28 P@t en Bretagne.

Prévention-Santé : soutien aux Points accueil écoute jeunes et aux animateurs territoriaux de santé
Au titre de l'année 2015, 12 Points accueil écoute jeunes (PAEJ) bénéficient d'une aide régionale de 15 000 € ou 20 000 € -pour un montant total de 230 000 €- pour exercer leurs missions de promotion de la santé, d'information et deprévention auprès des jeunes.

Parallèlement, les animateurs de santé, implantés à l'échelle des pays, ont pour mission de faire émerger des actions de prévention adaptées à leur territoire. Pour 2015, la Région vient d'accorder son soutien à 10 d'entre eux pour un montant total de près de 153 000 €. 

Economie

Innovation

1,5 M€ pour les CRITT, centres régionaux d'innovation et de transfert de technologie
Les CIT bretons apportent conseils et expertises, tant techniques que scientifiques, aux entreprises de leur secteur. Ils contribuent ainsi, chacun dans leur domaine, au développement économique de la Bretagne. La Région contribue annuellement à leurs programmes d'actions :

- CRITT CapBiotek développement : 500 000 €

- CRITT ID2Santé : 355 000 €

- CRITT Meito : 475 000 €

- ID-Mer : 175 000 €.

Près de 2 M€ pour une quinzaine de projets labellisés par les pôles de compétitivité
Ce mois-ci, c'est une aide globale de près de 2 M€ que la Région accorde aux projets collaboratifs portés principalement par les pôlesValorial (9 opérations) et Image & Réseaux.

15 000 € pour le projet €ko Synergies, centrale de référencement solidaire portée par l'AVIE
Depuis 2010, l'AVIE (association à vocation d'initier dans l'ESS) cherche à mettre en commun moyens et services à destination des acteurs de l'économie sociale et solidaire. Son nouveau projet, €ko Synergies, consiste, d'une part, en une centrale de référencement solidaire permettant de mutualiser des achats, d'autre part, en une mise en réseau des acteurs pour les sensibiliser et les former au développement durable. L'objectif d'AVIE est de réunir 230 adhérents à horizon 2018.

Agri – Agro

60 000 € pour Uniterres et ses épiceries solidaires : allier aide alimentaire et agriculture de proximité
L'ANDES, Association nationale de développement des épiceries solidaires, est soutenue à hauteur de 60 000 € en 2015 (145 000 € sur 3 ans) pour lancer son programme Uniterres en Bretagne : il s'agit de mettre en place un réseau d'épiceries solidaires à l'attention de personnes précaires, tout en soutenant le développement d'une agriculture locale qui garantissent à des exploitants en difficulté des revenus stables, via des circuits courts. L'aide régionale à ce projet alliant aide alimentaire et agriculture de proximité doit avoir un effet de levier auprès d'autres contributeurs et lui donner le temps de trouver son modèle économique.

64 500 € pour économiser l'énergie dans la filière laitière
Trente-cinq exploitants se partagent une enveloppe de 64 500 € au titre du programme de maîtrise des consommations électriques dans les élevages laitiers. La Région finance 40 à 50 % des investissements.

343 000 € pour le plan cheval et la filière équine
La Région contribue au fonctionnement des syndicats mixtes des deux haras de Lamballe (120 000 €) et Hennebont (125 000 €) de même qu'elle soutient le comité régional d'équitation, basé à Lorient, pour la coordination des manifestations équestres (30 000 €). Au-delà, la collectivité encourage les territoires à mettre en place leur propre 'plan cheval' territorial afin de réintroduire la race de trait bretonne dans la ville. Sont ainsi aidés Lamballe Communauté, Lorient Agglomération, le Département du Finistère, la Com com de Bégard, Baud et Plerguer.

Mer

4,3 M€ pour moderniser l'aire de réparation navale de Concarneau
L'aire de réparation navale de Concarneau nécessite, d'urgence, d'importants travaux de mise aux normes environnementales (démolition et remplacement du slipway par un élévateur de 400 tonnes, reprise et création de terre-pleins...). La Région y participe à hauteur de 30 %, soit 4,3 M€ qu'elle verse à la CCI de Quimper, concessionnaire du port. L'enjeu est de maintenir à Concarneau cette activité économique importante qui représente 1 000 emplois.

185 400 € pour le cluster Bretagne Pôle naval
Ce cluster, basé à Lorient, regroupe à ce jour 137 entreprises et organismes des secteurs naval, EMR et oil & gaz, avec mission d'animer, structurer et développer ses filières en Bretagne. BPN est accompagné à hauteur de 185 000 € pour son plan d'actions 2015.

188 500 € pour la SNSM et deux canots de sauvetage de Trébeurden et Loctudy
La Région contribue à renforcer les moyens d'intervention en mer de la SNSM : en 2015, elle participe à hauteur de 144 750 € (25 % du coût global) à la construction d'une vedette 2e classe pour la station de Trébeurden. Plus puissante, cette embarcation nouvelle génération sera construite à Carantec au chantier Sibiril. La 2e opération concerne, pour un montant de 43 750 € (25%), la modernisation de la vedette 1ère classe de Loctudy, qui sera carénée au Guilvinec.

1 500 € pour le projet de l'association Cobaturage
L'association, basée à Ploemeur, propose, via Internet, de mettre en relation des propriétaires de bateaux et des passagers potentiels entre deux ports, selon le principe du covoiturage. Cobaturage fait appel à des fonds publics et privés, via le financement participatif. La Région lui apporte une aide forfaitaire de 1 500 € , sachant que le projet pourra offrir des destinations peu ou pas desservies par les compagnies de navigationou à des horaires non couverts par les lignes régulières.

Transports

5, 10, 18 ou 28€ : 4 prix ronds suivant la distance parcourue, sur tout le réseau ferroviaire TER Bretagne
Si le TER Bretagne remporte un grand succès en raison d'un nombre d'abonnés croissant (domicile-travail et scolaires), la fréquentation des voyageurs occasionnels est en baisse.Ceux-ci ont perdu le réflexe « train », faute d'une offre simple et lisible. Comme elle l'a fait depuis 2013 avec succès pour reconquérir un public jeune (deux tarifs -26 ans à 8 et 15 €), la Région met en place, à compter de fin avril, un nouveau dispositif tarifaire basé sur 4 prix ronds suivant le nombre de km parcourus : 5 € pour moins de 30 km, 10 € de 30 à 70 km, 18 € de 70 à 150 km et 28 € au-delà de 150 km. Des prix d'appels offrant des réductions pourront se greffer sur ces 4 prix ronds, sur le principe del'aller-retour au prix de l'aller.

3,5 M€ pour aménager la halte TER de Pontchaillou près du CHU de Rennes
Après la gare de Rennes, cette halte constitue le 2e point d'arrêt ferroviaire le plus fréquenté de l'agglomération avec 500 voyageurs/jour en moyenne. Les différents acteurs concernés par son périmètre, Région, Ville de Rennes, SNCF et CHU, ont défini un projet d'aménagement d'ensemble pour la rendre plus accessible et accueillante : la Région finance à hauteur de 3,2 M€ l'aménagement des quais (accessibilité PMR et rallongement pour les Régio2N), tandis que la ville se charge des abords, clôtures et abris, avec l'appui de la Région (225 000 € sur un coût global pour Rennes de 2,8 M€).

Canaux et voies d'eau : nouvel appel à projets sur la mise en valeur de 22 maisons éclusières
Au vu du succès rencontré par le 1er appel à projets (23 maisons concernées), la Région lance une 2e édition, orientée vers la mise en place de nouveaux usages nautiques(location, transports du public) et des services qui y sont liés (hébergement, restauration). Les 22 maisons éclusières proposées sont réparties sur les différentes voies navigables. Propriétaire du bâti, la Région en assure le clos et le couvert, les autres aménagements restant à la charge des occupants. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 1er décembre.

Lycéens, apprentis et étudiants

La Région soutient la nouvelle Chaire Cyberdéfense des systèmes navals
La Région a signé une convention-cadre avec l'Ecole Navale, le GIP Ecole Navale et Télécom Bretagne affirmant son soutien aux projets de recherche de la Chaire Cyberdéfense des systèmes navals. Créée en novembre 2014, cette chaire a vocation à constituer une plateforme de diffusion et valorisation des résultats des recherches et projets développés, tant sur le plan national qu'international. La convention prévoit un soutien régional de 3 thèses(soit 1/an, avec un taux d'intervention régional de 50%) et de 6 projets post-doc de 12 mois (soit 2/an) sur la période 2015-2017.

10,4 M€ supplémentaires pour agrandir et restructurer le lycée Jean Brito à Bain-de-Bretagne
La somme complémentaire de 10,4 M€ est affectée au lycée Jean Brito, à Bain-de-Bretagne, pour financer les études et la première phase de travaux du projet d'extension et de restructuration de l'établissement. L'opération est ainsi portée à 12 M€ pour cette première étape, qui se déroulera d'août 2015 à juin 2017. Le lycée, initialement conçu pour 600 élèves, verra ainsi sa capacité d'accueil doublée, afin de faire face aux prévisions d’augmentation des effectifs lycéens.

4,7 M€ pour restructurer l'atelier du lycée Joseph Savina à Tréguier
Une enveloppe de 4,7 M€ est accordée au lycée Joseph Savina de Tréguier pour financer les travaux de restructuration de l'atelier. Le montant total de l’opération est ainsi porté à 5,2 M€. Les travaux débuteront sur le bâtiment F cet été afin de permettre l'accueil des BTS dès la rentrée 2015.

2,23 M€ pour agrandir et rénover le lycée privé Saint Etienne à Cesson-Sévigné
Le lycée privé Saint Etienne est aidé à hauteur de 2,23 M€ (70 % du coût total) pour mener à bien son projet d'extension visant à augmenter sa capacité d'accueil, afin de faire face aux prévisions d’augmentation des effectifs lycéens, notamment sur le bassin rennais. La construction d'un bâtiment pour les formations technologiques STL, STI2D et STMG est ainsi prévue. Des travaux de rénovation (chauffage, isolation) et d'aménagements sont également au programme.  

Formation tout au long de la vie

2,5 M€ pour soutenir les 17 Missions locales bretonnes
La Région accompagne les 17 Missions locales dans le cadre de leurs fonctions de suivi des jeunes. Pour l'année 2015, elle leur a octroyé des aides allant de 77 000 € à 341 000 €, suivant le contexte local, pour un montant total de 2,5 M€. Ces enveloppes contribuent à poursuivre leurs 3 objectifs : développer un accueil, une information et un conseil de qualité, optimiser la prescription vers les actions de formation, et renforcer un accompagnement personnalisé pour traiter efficacement les problématiques d'insertion, notamment celles des publics les plus éloignés de l'emploi.

Près de 120 000 € pour répondre à des besoins spécifiques de recrutement de personnels qualifiés
La Région soutient des actions de formation professionnalisantes qui viennent en appui direct aux entreprises ayant besoin de recruter des personnels qualifiés. La collectivité a ainsi accordé trois subventions, pour un montant total de 118 800 €, pour former 90 personnes aux carrières de l'agro-alimentaire, au métier d'agent de maintenance des équipements et espaces publics et au secteur de l'industrie.

100 000 € pour accompagner les établissements de formation dans la promotion de l'égalité professionnelle
La Région s'apprête à lancer un appel à projets visant à sélectionner les opérateurs qui pourront aider une vingtaine de centres de formation et CFA à intégrer l'égalité hommes-femmes dans leur fonctionnement. Ce dispositif, intitulé MégalitE, doit permettre d'aboutir à des réponses « sur mesure » permettant d'améliorer les pratiques. D'une durée d'un an, il sera opérationnel dès septembre 2015. La Région y consacre 100 000 €.

23 600 € pour améliorer le repérage des troubles DYS
La Région participe à l'action mise en œuvre par un groupement d'opérateurs de formation afin d'améliorer le repérage des troubles « DYS » (dyslexie, dysorthographie…) chez les stagiaires, l'objectif étant de proposer des aménagements pédagogiques adaptés, pour faciliterles apprentissages et la réussite de ces publics. A ce titre, la collectivité accorde 23 600 € au GRETA Bretagne Sud, qui porte cette action en lien avec la Mission locale du Centre Bretagne et l'association APEDYS 22.

Environnement

Plus de 131 000 € pour l'animation des Espaces Infos Énergie (EIE)
Les EIE bénéficient d'un appui de la Région et de l'ADEME pour financer l'emploi de leurs conseillers chargés de l'information grand public sur la maîtrise des consommations et les énergies renouvelables. Ainsi, pour la mise en place de leur programme d'actions 2015, 3 EIE perçoivent une subvention d'un montant total de 131 300 € : l'Agence Locale de l’Énergie du Pays de Saint-Brieuc, l'Agence Locale de l’Énergie de Bretagne Sud Aloen, et le Syndicat mixte du Pays de Saint-Malo.

Près de 870 000 € pour le Parc Naturel Régional d'Armorique
La Région accorde une dotation annuelle de 713 000 € au Parc Naturel Régional d'Armorique, visant à accompagner son fonctionnement en 2015. Une seconde enveloppe de 156 000 a été octroyée au syndicat mixte du Parc pour contribuer à son programme d'investissements pour l'année en cours.

Tourisme et patrimoine

145 700 € pour favoriser le tourisme des 4 saisons en Bretagne intérieure
C'est dans le cadre de l'appel à projets régional sur le tourisme des 4 saisons que sont aidées trois opérations : la modernisation des hébergements et salles de réception duChâteau de la Foltière au Chatelier (98 100 €), une opération de promotion de la pêche en Centre Bretagne (27 600 €) et la création d'un spectacle à l'Abbaye de Bon repos(20 000 €) dans le cadre de l’asséchement du lac de Guerlédan. 

Culture et sport

Près de 460 000 € pour Bretania, le portail des cultures de Bretagne
La Région accorde 459 000 € de subventions pour la gestion et l'animation de Bretania. Ces crédits englobent également l'hébergement des logiciels du portail et la maintenance du système de sécurité lié à son alimentation par de nombreux contributeurs. Donner à voir et à comprendre la Bretagne et son histoire, dans toute sa diversité : c’est l’ambition de Bretania (http://www.bretania.bzh) lancé par la Région il y a 1 an et animé par l’association Bretagne Culture Diversité/Sevenadurioù.

Près de 50 000 € pour les Chèques Sport
La Région consacre 49 000 € au dispositif Chèque Sport qui permet à tous les jeunes Bretons, âgés de 16 à 19 ans, de bénéficier d’une réduction de 15 € pour leur adhésion à un club sportif. Cette enveloppe correspond à 3 273 aides individuelles, accordées entre le 21 janvier et le 3 mars 2015, pour des inscriptions dans 510 clubs. 

 

Langues de Bretagne

744 000 € pour accompagner la formation en langue bretonne
Les 5 opérateurs spécialisés dans la formation pour adultes en langue bretonne (Roudour, Skol An Emsav, Stumdi, Kelenn et Mervent) sont accompagnés à hauteur de 744 000 € (subventions allant de 26 000 à 401 500 €), afin de dispenser à des demandeurs d'emploi une formation longue de 6 mois (192 places) et une formation supérieure, d’approfondissement ou pédagogique de 3 mois (60 places).

210 000 € pour Dizale, association de promotion de l’audiovisuel bilingue breton
Basée à Quimper, l'association de promotion de l’audiovisuel bilingue Dizale est accompagnée à hauteur de 210 200 €. D'une part, 3 enveloppes, pour un total de 110 200 €, lui sont accordées pour contribuer à la production du doublage en breton des films "Once", "The Brothers Bloom" et "An archer". D'autre part, elle bénéficie d'un soutien de 100 000 € pour poursuivre ses activités en 2015.

Près de 330 000 € pour soutenir la diffusion d'émissions radio en breton et en gallo
Cinq radios associatives bretonnes (Plum FM, Radio Bro Gwened, Arvorig FM, Radio Kerné et Radio Kreiz Breizh) se voient accorder des subventions allant de 25 400 € à 76 000 €, pour les accompagner en 2015 dans la réalisation et la diffusion d'émissions en gallo et en langue bretonne.


Modifié le


Partagez ce contenu