Les décisions par politique (CP 2 juillet 2015)

Au terme de la Commission permanente du 2 juillet 2015, ce sont 100 M€ que la Région a accordés pour la mise en oeuvre de ses politiques à travers 1679 opérations (dépenses d'investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives).

Economie

Près de 860 000 € pour le volet innovation de la Glaz Économie
En 2015, l'agence Bretagne Développement Innovation (BDI) va poursuivre la coordination de la mise en oeuvre de la Glaz économie. Cette stratégie régionale de développement économique, définie en 2013, intègre un volet innovation important, en lien avec les exigences européennes, dénommé S3 (Smart Specialisation Strategy). Afin de poursuivre, en 2015, son action liée à cette stratégie de l'innovation, BDI bénéficie de près de 860 000 €.

1,6 M€ pour l'IRT d'innovation numérique B-COM
Créé en 2012, l'Institut de Recherche Technologique B-Com a connu une montée en puissance en 2014, avec le dépôt des premiers brevets et logiciels, des participations à des consortiums européens, dans des organismes de standardisation internationale, à plusieurs plans de la « Nouvelle France Industrielle », ainsi que le déploiement opérationnel de 4 plate formes de recherche. Acteur majeur de l'innovation numérique en Bretagne, B-Com vise maintenant une reconnaissance internationale en matière d'immersion et d'interaction avec l'image, d'efficacité des réseaux fixes et mobiles, d'internet du futur, de santé numérique (imagerie médicale...). La Région, à ses côtés depuis sa création, participe à ses dépenses de fonctionnement en 2015 à hauteur de 1,6 M€.

555 000 € pour Hydrofan, projet collaboratif de développement de pales d'hydroliennes
Labellisé par le Pôle Mer Bretagne-Atlantique, le projet de développement de pales d'hydroliennes, Hydrofan, implique trois acteurs majeurs : le groupe DCNS, la PME de Quéven, Coriolis Composites, et l'UBS (Université de Bretagne Sud). Ce projet 100% lorientais sera financé pour plus d'un tiers (805 000 €) par les collectivités bretonnes, en particulier par la Région, principal financeur, qui vient de lui accorder une aide de 555 000 €. Le Conseil départemental du Morbihan et Lorient Agglomération complètent le financement (125 000 € chacun).

Agri – Agro

1,1 M€ pour soutenir le programme de recherche de la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne
La CRAB est soutenue à hauteur de 1,1 M€, pour mettre en oeuvre son programme de recherche appliquée, autour des 3 pôles suivants : agronomie & machinisme, herbivores et porcs-aviculture. Parmi les actions retenues, 36% sont consacrées à la réduction des intrants, 24% à l’approche globale des systèmes de production, 9% à l’intensification des processus écologiques, 3% au système herbager et 5% à l’agriculture bio. Une enveloppe de 74 500 € (40 % du coût global) est également accordée pour accompagner une expérimentation de récupération et valorisation du biogaz par couverture de fosses à lisiers, menée par la CRAB.

47 000 € pour la promotion internationale du SPACE
Rendez-vous international de l'élevage et des productions animales, le SPACE 2015 se déroulera du 15 au 18 septembre à Rennes. Au niveau mondial, la notoriété du SPACE ne cesse de s'accroître avec 13 350 visiteurs étrangers en 2014, soit un millier de plus que l'année précédente. Les efforts de promotion porteront, en 2015, et avec l'appui de la Région (47 000 €), sur le volet international du salon et la promotion des élevages et entreprises de Bretagne.

Transports

RN 164 : 8 M€ pour les travaux de mise à 2x2 voies de la RN 164, dite route de Bretagne centrale
Deux enveloppes sont affectées aux travaux de la RN164, dans le cadre du nouveau Contrat de plan Etat- Région 2015-2020 : 7,3 M€ (50 % du coût total) pour la 2e phase de mise à 2x2 voies de la section comprise entre Saint-Méen-le-Grand et la RN12, et 687 500 € (50 % du coût total) pour la 2e phase de travaux permettant le doublement des voies de la déviation nord de Loudéac.
Dans le cadre du CPER, la Région a prévu de consacrer 10 M€ au chantier de la RN 164, dont elle a fait une priorité, pour améliorer l'accessibilité du territoire mais également dynamiser l’économie régionale, tout en améliorant la sécurité et le confort des usagers.

Mer, environnement & transition énergétique

400 000 € pour France Énergies Marines
Basé à Brest, l'institut de R&D dédié aux énergies marines renouvelables, France Énergies Marines (FEM), bénéficie de de 400 000 € de subventions régionales, destinées à soutenir son programme d'action et son fonctionnement. France Énergies Marines s'appuie sur un programme de R&D partagé pour répondre aux attentes des acteurs, publics et privés, industriels et académiques, dans le but d'accélérer le développement de toutes les technologies marines : éolien en mer, hydrolien, houlomoteur, etc.

100 000 € pour soutenir le nautisme en Bretagne
L'association Nautisme en Bretagne, qui oeuvre pour le développement et la promotion des activités nautiques sur le littoral, les canaux et les plans d’eau intérieurs, est accompagnée par la Région à hauteur de 100 000 € dans son programme d'actions 2015, ce qui représente 64 % de son budget global.

35 000 € pour développer la navigation écologique avec le réseau EcoNav
La somme de 35 000 € est accordée au réseau EcoNav pour poursuivre son action en faveur de l'éconavigation, en particulier sur la déconstruction des bateaux hors d’usage, qui représentent un risque important pour l’environnement. Fort de ses 70 adhérents, essentiellement des TPE, le réseau EcoNav sensibilise les acteurs du nautisme -chantiers, ports, collectivités, usagers...– à l’éco-navigation, c'est-à-dire à la prise en compte de l’ensemble des paramètres favorisant un nautisme durable, de la construction du bateau de plaisance à sa déconstruction, en passant par son usage et sa maintenance.

Jeunes, lycéens et apprentis

4,7 M€ pour financer les bourses des étudiants en formations sanitaires et sociales
Aide-soignant-e, infirmier-ère, éducateur-trice de jeunes enfants, auxiliaire de vie sociale... : chaque année, quelque 8 000 étudiants se préparent, dans 56 établissements bretons, aux métiers du sanitaire et social. La Région, en charge de ces formations, alloue des bourses d’études, dont le montant moyen est de 3 340€/an pour les étudiants de la filière sanitaire et de 3 540 €/an pour les étudiants de la filière sociale. En 2013, près de 2 000 jeunes ont perçu cette bourse, soit un budget annuel de près de 4,7 M€. Les élus ont reconduit cette aide pour 2015 en accordant 3,3 M€ pour les bourses paramédicales et 1,4 M€ pour les bourses sociales.

4,5 M€ pour équiper les lycées bretons
La Région affecte 4,5 M€ pour équiper les 116 lycées publics bretons dont elle à la charge. Les équipements pour l'enseignement général représentent 1,44 M€. Parmi les principales opérations, figurent le financement de 2 simulateurs pour les lycées maritimes de Saint-Malo (240 000 €) et de Le Guilvinec (120 000 €), d'équipements spécifiques destinés à la mise en oeuvre de la fibre optique dans le Bac Pro électrotechnique ou encore de matériels pour les formations du secteur bois et ameublement.

500 000 € supplémentaires pour le dispositif « Jeunes à l'international »
La Région consacre un crédit complémentaire de 500 000 € (ce qui porte l'enveloppe globale à 1,5 M€ ) pour accompagner les projets de mobilité individuelle à l'étranger des publics pré-bacs et étudiants, à travers son dispositif « Jeunes à l'international ». La Région prévoit d'allouer 2 500 bourses chaque année, tout en renforçant son soutien aux étudiants qui en ont le plus besoin, notamment par un système de majoration des aides sur critères sociaux.

Plus de 68 000 € pour introduire du bio dans les restaurants scolaires des lycées
Une enveloppe de 68 400 € est votée pour poursuivre l'introduction d'aliments issus de l'agriculture biologique et locale dans les services de restauration collective des 116 lycées publics bretons.

Formation tout au long de la vie et sécurisation des parcours

880 500 € pour soutenir l'offre de formation de l’AGCNAM
Basée à Ploufragan (22), l’Association de Gestion du Conservatoire National des Arts et Métiers en Bretagne (AGCNAM) reçoit une aide de 880 500 € (40 % de son budget) pour consolider, en 2015, son offre de formation auprès des salariés et demandeurs d’emploi. Le CNAM propose des cursus complets permettant à des adultes salariés ou en recherche d'emploi d'accéder aux diplômes de l’enseignement supérieur. En 2015, l’association souhaite améliorer son dispositif en garantissant l’accessibilité des formations sur l’ensemble du territoire breton et en renforçant la diversité des enseignements proposés. En 2014, 2 522 personnes s'y sont formées, dont 28 % de demandeurs d’emploi.

100 000 € supplémentaires pour le Chèque Validation en vue d'une VAE
Alors qu'une première enveloppe de 200 000 € avait été votée, en décembre 2014, pour l'attribution des Chèques Validation sur les premiers mois de l'année 2015, la Région a affecté la somme complémentaire de 100 000 €, pour permettre la poursuite de l'octroi des Chèques Validation, soit environ une centaine de dossiers. Ce dispositif permet aux demandeurs d’emploi de financer l'accompagnement individuel nécessaire pour la présentation de leur dossier VAE devant un jury, afin de faire valider les acquis de l'expérience et, in fine, d'obtenir un diplôme.

14 M€ pour reconduire le Dispositif Régional pour l’Insertion Professionnelle (DRIP) en 2015-2016
Mis en place par la Région pour permettre à chacun d'accéder à la qualification, passeport indispensable pour une insertion professionnelle durable, le Dispositif Régional pour l’Insertion Professionnelle (DRIP) se compose de 4 prestations d’insertion, d’orientation et de préparation sectorielle. En juillet, la « Prestation Préparatoire à l'Insertion » (PPI) », qui permet aux jeunes demandeurs d’emploi en difficulté d’engager un processus de changement pour construire un projet professionnel réaliste, a été reconduite pour l'année 2015-2016. Une enveloppe de 6 M€ a été accordée au financement de cette prestation, qui propose 1 400 places de formation. Les prestations « Plate forme d’Orientation Professionnelle (POP) », permettant aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’un accompagnement personnalisé à la définition d’un projet professionnel, et la « Prestation d’Orientation Professionnelle en Français Langue Étrangère (POP-FLE) » qui associe, pour des personnes d’origine étrangère, une démarche d’orientation professionnelle avec l’acquisition de la langue française, avaient également été reconduites, en mai dernier (8 M€). Elles représentent un potentiel de 4 300 parcours.

Egalité femmes-hommes

56 000 € pour l'Union régionale des centres d'information sur les droits des femmes et des familles
La Région poursuit son partenariat avec l’Union régionale des Centres d'information des droits des femmes et des familles (UR CIDFF), dont l'action porte sur 4 axes : « Connaître ses droits pour les faire valoir », « Lutter contre les violences sexistes » , « Agir pour l’accès à la formation, à l’insertion professionnelle des femmes » et « Diffuser une culture de l’égalité » sont confirmés. Une enveloppe de 56 000 € (24 % du budget) lui a été accordée pour soutenir son action en 2015.

Tourisme et Patrimoine

110 000 € pour valoriser le patrimoine archéologique sous-marin
Basée à Saint-Malo, l'association pour le développement de la recherche archéologique maritime (ADRAMAR) se voit octroyer 110 000 €, en soutien à ses actions de centre de ressources, de sensibilisation et de promotion du patrimoine archéologique sous marin breton, au titre de l'année 2015.

80 000 € pour développer un réseau de "gîtes patrimoniaux"
Le Conservatoire de l'espace littoral et des rivages bénéficie de 80 000 € d'aides pour son projet de réhabilitation d'un réseau de « gîtes patrimoniaux », consistant à aménager des bâtiments anciens, aujourd'hui sans usage, en destinations d'exception, faisant ainsi coïncider moment d'histoire et espace de vie. Pour mémoire, ce projet figurait parmi les 14 lauréats de l'appel à projets "Héritages littoraux" 2014, visant à faire du patrimoine maritime et littoral, un levier de développement pour la Bretagne.

41 500 € pour accompagner le nouveau réseau Bretagne Musées
L'association Bretagne Musées reçoit une aide de 41 500 € pour l'année 2015, destinée à l'accompagner dans ses actions, notamment la fusion de l'Association des Conservateurs des Musées de la région Bretagne avec l'association Buhez, pour devenir Bretagne Musées, réseau des musées bretons, mais également la publication d'un ouvrage « Itinéraires » ou encore une campagne de communication digitale.

Culture et sport

2,17 M€ de soutien apporté à 78 projets artistiques et culturels
La Commission permanente accorde des aides variant de 1 360 € à 300 000 €, et ce, pour un montant total de 2,17 M€, à 78 projets culturels et manifestations artistiques, parmi lesquels :

- 18 projets artistiques et culturels favorisant la présence d’artistes dans les territoires (musique, théâtre, danse, pluridisciplinaire), dont 17 000 € pour Le P'tit Cirk, à Lannion, ou encore 42 000 € pour le Théâtre des Lucioles, à Rennes.

- 25 soutiens à des festivals ou manifestations dans le domaine du spectacle vivant dont 20 000 € pour l'édition 2015 du festival Jazz à Vannes, 25 000 € pour le festival rennais Marmaille, ou encore 15 000 € pour le festival Tambour, à Saint-Brieuc.

- 5 soutiens à des espaces et lieux de production et de diffusion dont 230 000 € pour le CDDB- Théâtre de Lorient, pour son projet artistique et culturel 2015.

- 13 soutiens à des déplacements d'ensembles traditionnels comme, par exemple, l'ensemble culturel Kerlenn Pondi, de Pontivy, pour un déplacement à Budapest (8 000 €) ou l'ensemble polyphonique pour voix d'hommes Mouezh Paotred Breizh, de Pleyben, pour un déplacement en Suisse et en Italie (6 000 €).

Près de 1,2 M€ de soutien apporté à 27 projets de films bretons
Aide à l'écriture ou à la réalisation : 27 projets de films bénéficient d'aides régionales allant de 3 000 € à 180 000 €, pour un total de 1,2 M€. Sont notamment concernés le court-métrage, « Mer », d'Olivier Broudeur (27 000 €), le long-métrage d'Emmanuelle Bercot, « La Fille de Brest » (100 000 €), ou encore le documentaire de Jean-Etienne Frère et Didier Boussard, « Un drapeau mais 2 couleurs » (15 000 €).

Près de 40 000 € supplémentaires pour le Chèque Sport des 16-19 ans
La Région consacre 39 000 € supplémentaires à la mise en oeuvre de son dispositif Chèque Sport, qui permet à tous les jeunes Bretons, âgés de 16 à 19 ans, de bénéficier d’une réduction de 15 € pour leur adhésion à un club sportif. Cette subvention correspond cette année à 2 598 aides individuelles, accordées pour la saison 2014-2015, grâce à des inscriptions dans 385 clubs.

40 000 € pour soutenir le Comité régional olympique et sportif
Le CROS se voit allouer une subvention de 40 000 € pour l'accompagner dans son fonctionnement et ses activités en 2015.

29 000 € pour soutenir l'outil pédagogique « La famille Pikett' »
L'association Kendalc'h bénéficie d'une aide régionale de 29 000 € pour poursuivre la diffusion et l'animation de son coffret ludo pédagogique baptisé« la famille Pikett' », destiné à tous les encadrants d'enfants. Cet outil ludo-pédagogique, articulé sur 8 personnages, a pour vocation principale d'initier les enfants à la culture bretonne dans sa globalité.

Langues de Bretagne

325 000 € d'aides à la production en langue bretonne
Cinq bénéficiaires se partagent près de 325 000 € d'aides régionales destinées à soutenir leurs projets de production en langue bretonne. Parmi les enveloppes accordées, on peut citer Dizale (Quimper), qui se voit octroyer 32 000 € d'aides pour la production du doublage des films « Kan ar mor », de Tom Moore, « Ar valeadenn war valaenn » (3 courts-métrages) et « War ar Maez ».

Près de 28 000 € pour le DCL breton, un diplôme dont le succès se confirme
La Région accompagne le GIP-FAR (réseau des GRETA) dans l'organisation des examens 2015-2016 du Diplôme de Compétence en Langue bretonne. Elle lui alloue une aide de 28 000 € à cette fin. Avec plus de 1 000 lauréats depuis sa création en 2010, et alors que 155 candidats ont passé le diplôme à la session de mars 2015 et 197 à celle de juin, le succès rencontré par le DCL auprès des apprenants de la langue bretonne se confirme.


Modifié le


Partagez ce contenu