Eoliennes flottantes au sud de la Bretagne : le CESER contribue au débat public

Impliqué de longue date dans le développement des énergies marines renouvelables, le CESER contribue, sous forme d'un cahier d'acteur, au débat public ouvert en vue de la création d'un parc d'éoliennes flottantes au sud de de la Bretagne.

Le CESER se réjouit du lancement de ce débat public, premier jalon dans la préparation des appels d’offres pour le développement successif de deux parcs d’éoliennes flottantes en Bretagne sud, l’un d’une puissance de 250 MW et l’autre pouvant aller jusqu’à 500 MW. Cette procédure constitue un premier pas indispensable pour matérialiser, en Bretagne, les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, et marque ainsi une nouvelle étape en faveur du déploiement des énergies marines renouvelables en région.

Le CESER réaffirme qu’une appropriation collective des projets reste un impératif, pour faciliter le travail de zonage, favoriser leur ancrage territorial et saisir les opportunités offertes au marché français.

Pour aller plus loin...

Compte tenu de leurs enjeux pour le développement régional, le CESER de Bretagne s’est intéressé aux énergies marines renouvelables dès 2007. Son rapport Des énergies marines en Bretagne : à nous de jouer ! (2009) visait à éveiller l’intérêt de l’ensemble des acteurs régionaux et à susciter l’émergence de projets pour faire des énergies marines un nouveau pilier de l’économie bretonne. Dans un second tome Des énergies marines en Bretagne (2) : concrétisons la filière (2012), il s’est attaché à mettre en lumière le potentiel régional de développement économique et industriel dans ce domaine.

Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux du déploiement des énergies marines recensés dans ces contributions restent aujourd’hui pleinement d’actualité, même si les technologies ont considérablement évolué.