Peter Bond / Unsplash

L’alimentation en Bretagne à l’horizon 2050 : quels enjeux de société ?

Parmi les plus importants piliers du développement de la Bretagne, les filières alimentaires produisent, chaque année, de quoi nourrir 20 millions de personnes, alors que la région compte 3,4 millions d’habitants.

De la production à la restauration et la distribution, ces filières sont tiraillées par des contraintes multiples : fragilité des modèles économiques, métiers peu valorisés et pourtant essentiels, empreinte environnementale questionnée… Dans le même temps, les attentes des consommateurs·trices se sont multipliées, aboutissant à une demande très segmentée aux évolutions parfois brutales. L’alimentation est devenue un sujet de controverses, d’incompréhensions, de tensions.

Comment mangerons-nous, demain ? Et en quoi les évolutions de notre alimentation pourront-elles induire des changements en Bretagne ?

Le CESER de Bretagne a choisi d’explorer, par la prospective, les devenirs de la consommation alimentaire, pour en comprendre les conséquences économiques, sociales, sanitaires et environnementales pour la Bretagne. Volontairement contrastés, les quatre scénarios prospectifs proposés ici montrent néanmoins certains points de convergence. Ceux-ci peuvent être interprétés comme des risques ou des opportunités pour la Bretagne. Ils convoquent toute notre attention car l’avenir de la région se joue aussi… dans notre assiette.